Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...  (Lu 102899 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13094
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #375 le: février 06, 2018, 08:44:37 pm »



 :announce  BANGKOK - Nouvelle alerte à la pollution à Bangkok cette nuit, dans l'est de la ville et le centre ville (Sathon-Silom-Rama IV)...   :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12924
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #376 le: février 09, 2018, 08:48:46 am »


Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Certaines écoles de la capitale étaient fermées jeudi. « Nous avons averti les personnes les plus vulnérables, dont les patients malades, (…) les personnes âgées et les enfants. Nous leur avons conseillé de ne pas sortir », a déclaré la directrice générale adjointe du département du contrôle de la pollution, Suwanna Tiansuwan. Selon elle, l’absence de vent ces derniers jours a permis à la pollution de s’accumuler dans l’air ambiant.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/climat/article/2018/02/08/bangkok-atteint-un-niveau-de-pollution-alarmant_5253756_1652612.html#0g9I2Iec7qFlBW3r.99
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13094
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #377 le: février 13, 2018, 05:56:22 pm »


Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).



dramatique...  :'(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12924
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #378 le: février 13, 2018, 08:36:35 pm »


Non mais quelle connerie !  >:(


Bangkok, la ville où l'on se couche avec les poules... C'est à dire de bonne heure !

BANGKOK - C'est vendredi soir. Un groupe d'amis sort du Havana Social soi Nana à 1h du matin et partage un taxi vers un bar de Thonglor qui n'ouvre qu'au milieu de la nuit. Au lieu de trouver un DJ et des corps enfiévrés, ils tombent sur un "Désolé, nous sommes fermés."

Le couvre-feu de minuit sur la vie nocturne dans la partie la plus cosmopolite de la ville est de retour. Depuis plus de deux semaines, la police impose des horaires de fermeture stricts à Thonglor et à Ekkamai, envoyant des fêtards désespérés d'une porte verrouillée à l'autre.

Le colonel Khajonphong Jitphakpoom de la police de Thonglor a déclaré que l'ordre était descendu d'en haut : le chef de la police de la ville Chanthep Sesavej.

Ce n'est pas la première fois que la police rappelle qu'il faut se coucher tôt. L'année dernière, elle l'a prouvé avec un raid militaire dans une discothèque de Khaosan Road remplie de drogues et de mineurs. Le chef du commissariat du coin (au sens propre du terme) et plusieurs de ses officiers ont été suspendus.

La répression actuelle a commencé juste après que des noms de policiers de haut rang ont été trouvés dans un registre à l'intérieur d'un bordel de jeunes filles mineures et / ou étrangères. Le propriétaire, Kampol Wirathepsuporn, reste en fuite (il a eu le temps de fuir comme s'il avait été prévenu). Des révélations ont conduit l'ancien chef de la police nationale à admettre qu'il avait reçu des millions de bahts de «prêts» de la part de Kampol.

Cela dit, le lieutenant-général Chanthep, chef de la police de la ville affirme que la police ne fait, ces temps-ci, que "suivre la loi".

"Regardez les lois", a déclaré Chanthep mardi. "Les établissements avec permis situés dans les zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 2h du matin. Ceux qui ont un permis en dehors des zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 1h du matin, et ceux sans permis peuvent ouvrir jusqu'à minuit. "

Et il a raison. Seuls Patpong, RCA et des parties de Ratchadapisek Road - où se trouvent les plus grands sites du commerce du sexe - sont des zones de divertissement désignées en vertu de la loi.

Tous les bars et boîtes de nuit de Thonglor? Ils sont officiellement des restaurants. Donc c'est minuit.

Lorsqu'on lui a demandé quand la police allait reculer, Chanthep n'a pas répondu, répétant seulement que ses officiers appliquaient la loi (sic!).

En temps normal, la police ferme les yeux et les établissements ferment à 2 heures du matin. On parle ici des pubs, des bars et des discothèques de Thonglor et Ekkamai, sans parler des endroits tels que T-Rex, Mixx ou Cheers qui restaient ouverts jusqu'à l'aube.

C'est une bonne nouvelle pour des villes Dubaï beaucoup plus permissive en ce qui concerne les fêtards.
 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1024885-why-bangkok’s-fun-is-ending-at-midnight-again/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13094
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #379 le: février 14, 2018, 01:51:57 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK : de pire en pire...   :(


Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha veut réduire le nombre de particules en suspension dans l'air de Bangkok en provoquant des pluies artificielles. Munissez-vous donc d'un parapluie la semaine prochaine, même en l'absence de nuages.

 :announce  Le "Pollution Control Departmente a émis plusieurs bulletins d'alerte en quelques jours, pour signaler la présence de 94 microgrammes par mètre cube d'air dans certains quartiers de la capitale, bien au-delà du seuil maximal admis de 50 microgrammes.

"Je ne veux pas que les gens paniquent", a déclaré le général Prayut mardi, ajoutant que la Thaïlande n'est pas la seule confrontée au problème. D'autres pays ont du mal à y faire face".

Le "Department of Royal Rainmaking and Agriculture Aviation" étudie les conditions d'intervention au début de la semaine prochaine. Il a effectué un vol de reconnaissance au dessus du district d'Ongkharak (province de Nakhon Nayok), au nord-est de Bangkok.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5999
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #380 le: février 15, 2018, 03:11:44 am »

Va falloir qu'ils prennent des mesures et très vite ...
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12924
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #381 le: février 18, 2018, 07:58:57 am »


Pollution automobile : Bangkok envisage la circulation alternée … en 2029

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale.

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale, tout en promettant de lancer des mesures pour s’attaquer au problème.

Parmi les mesures envisagées figurent un changement de carburant automobile à partir de 2023 et la circulation alternée en 2029.

Le secrétaire permanent du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, M.Wijarn Simachaya, a révélé que la pollution de l’air à Bangkok était principalement causée par les voitures et le secteur des transports. Les données d’enregistrement automatique ont montré qu’il y avait jusqu’à 9,8 millions de véhicules sur les routes de Bangkok.

Suwanna Jungrungrueng, secrétaire générale adjointe de BMA, estime pour sa part que près de 10 millions de voitures circulent en fait à Bangkok, soit quatre fois plus que la capacité routière de la capitale thaïlandaise, et que quelque 500 000 nouvelles voitures sont immatriculées chaque année.

L’indice de qualité de l’air (AQI) en temps réel de Bangkok, basé sur la norme de l’Environmental Protection Agency des États-Unis, rapporté sur  le site aqicn.org montre que le niveau de PM2,5 à Bangkok atteignait 165 hier soir, ce qui était malsain pour tout le monde , en particulier pour les groupes vulnérables tels que les enfants, les personnes âgées et les malades.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/60614-pollution-automobile-bangkok-envisage-circulation-alternee-2029
IP archivée