Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...  (Lu 123002 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #375 le: février 06, 2018, 08:44:37 pm »



 :announce  BANGKOK - Nouvelle alerte à la pollution à Bangkok cette nuit, dans l'est de la ville et le centre ville (Sathon-Silom-Rama IV)...   :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #376 le: février 09, 2018, 08:48:46 am »


Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Certaines écoles de la capitale étaient fermées jeudi. « Nous avons averti les personnes les plus vulnérables, dont les patients malades, (…) les personnes âgées et les enfants. Nous leur avons conseillé de ne pas sortir », a déclaré la directrice générale adjointe du département du contrôle de la pollution, Suwanna Tiansuwan. Selon elle, l’absence de vent ces derniers jours a permis à la pollution de s’accumuler dans l’air ambiant.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/climat/article/2018/02/08/bangkok-atteint-un-niveau-de-pollution-alarmant_5253756_1652612.html#0g9I2Iec7qFlBW3r.99
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #377 le: février 13, 2018, 05:56:22 pm »


Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).



dramatique...  :'(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #378 le: février 13, 2018, 08:36:35 pm »


Non mais quelle connerie !  >:(


Bangkok, la ville où l'on se couche avec les poules... C'est à dire de bonne heure !

BANGKOK - C'est vendredi soir. Un groupe d'amis sort du Havana Social soi Nana à 1h du matin et partage un taxi vers un bar de Thonglor qui n'ouvre qu'au milieu de la nuit. Au lieu de trouver un DJ et des corps enfiévrés, ils tombent sur un "Désolé, nous sommes fermés."

Le couvre-feu de minuit sur la vie nocturne dans la partie la plus cosmopolite de la ville est de retour. Depuis plus de deux semaines, la police impose des horaires de fermeture stricts à Thonglor et à Ekkamai, envoyant des fêtards désespérés d'une porte verrouillée à l'autre.

Le colonel Khajonphong Jitphakpoom de la police de Thonglor a déclaré que l'ordre était descendu d'en haut : le chef de la police de la ville Chanthep Sesavej.

Ce n'est pas la première fois que la police rappelle qu'il faut se coucher tôt. L'année dernière, elle l'a prouvé avec un raid militaire dans une discothèque de Khaosan Road remplie de drogues et de mineurs. Le chef du commissariat du coin (au sens propre du terme) et plusieurs de ses officiers ont été suspendus.

La répression actuelle a commencé juste après que des noms de policiers de haut rang ont été trouvés dans un registre à l'intérieur d'un bordel de jeunes filles mineures et / ou étrangères. Le propriétaire, Kampol Wirathepsuporn, reste en fuite (il a eu le temps de fuir comme s'il avait été prévenu). Des révélations ont conduit l'ancien chef de la police nationale à admettre qu'il avait reçu des millions de bahts de «prêts» de la part de Kampol.

Cela dit, le lieutenant-général Chanthep, chef de la police de la ville affirme que la police ne fait, ces temps-ci, que "suivre la loi".

"Regardez les lois", a déclaré Chanthep mardi. "Les établissements avec permis situés dans les zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 2h du matin. Ceux qui ont un permis en dehors des zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 1h du matin, et ceux sans permis peuvent ouvrir jusqu'à minuit. "

Et il a raison. Seuls Patpong, RCA et des parties de Ratchadapisek Road - où se trouvent les plus grands sites du commerce du sexe - sont des zones de divertissement désignées en vertu de la loi.

Tous les bars et boîtes de nuit de Thonglor? Ils sont officiellement des restaurants. Donc c'est minuit.

Lorsqu'on lui a demandé quand la police allait reculer, Chanthep n'a pas répondu, répétant seulement que ses officiers appliquaient la loi (sic!).

En temps normal, la police ferme les yeux et les établissements ferment à 2 heures du matin. On parle ici des pubs, des bars et des discothèques de Thonglor et Ekkamai, sans parler des endroits tels que T-Rex, Mixx ou Cheers qui restaient ouverts jusqu'à l'aube.

C'est une bonne nouvelle pour des villes Dubaï beaucoup plus permissive en ce qui concerne les fêtards.
 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1024885-why-bangkok’s-fun-is-ending-at-midnight-again/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #379 le: février 14, 2018, 01:51:57 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK : de pire en pire...   :(


Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha veut réduire le nombre de particules en suspension dans l'air de Bangkok en provoquant des pluies artificielles. Munissez-vous donc d'un parapluie la semaine prochaine, même en l'absence de nuages.

 :announce  Le "Pollution Control Departmente a émis plusieurs bulletins d'alerte en quelques jours, pour signaler la présence de 94 microgrammes par mètre cube d'air dans certains quartiers de la capitale, bien au-delà du seuil maximal admis de 50 microgrammes.

"Je ne veux pas que les gens paniquent", a déclaré le général Prayut mardi, ajoutant que la Thaïlande n'est pas la seule confrontée au problème. D'autres pays ont du mal à y faire face".

Le "Department of Royal Rainmaking and Agriculture Aviation" étudie les conditions d'intervention au début de la semaine prochaine. Il a effectué un vol de reconnaissance au dessus du district d'Ongkharak (province de Nakhon Nayok), au nord-est de Bangkok.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #380 le: février 15, 2018, 03:11:44 am »

Va falloir qu'ils prennent des mesures et très vite ...
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #381 le: février 18, 2018, 07:58:57 am »


Pollution automobile : Bangkok envisage la circulation alternée … en 2029

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale.

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale, tout en promettant de lancer des mesures pour s’attaquer au problème.

Parmi les mesures envisagées figurent un changement de carburant automobile à partir de 2023 et la circulation alternée en 2029.

Le secrétaire permanent du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, M.Wijarn Simachaya, a révélé que la pollution de l’air à Bangkok était principalement causée par les voitures et le secteur des transports. Les données d’enregistrement automatique ont montré qu’il y avait jusqu’à 9,8 millions de véhicules sur les routes de Bangkok.

Suwanna Jungrungrueng, secrétaire générale adjointe de BMA, estime pour sa part que près de 10 millions de voitures circulent en fait à Bangkok, soit quatre fois plus que la capacité routière de la capitale thaïlandaise, et que quelque 500 000 nouvelles voitures sont immatriculées chaque année.

L’indice de qualité de l’air (AQI) en temps réel de Bangkok, basé sur la norme de l’Environmental Protection Agency des États-Unis, rapporté sur  le site aqicn.org montre que le niveau de PM2,5 à Bangkok atteignait 165 hier soir, ce qui était malsain pour tout le monde , en particulier pour les groupes vulnérables tels que les enfants, les personnes âgées et les malades.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/60614-pollution-automobile-bangkok-envisage-circulation-alternee-2029
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #382 le: février 27, 2018, 01:36:36 am »


"Fermons tous les marchés illégaux" mais personne ne sait où ils sont..!  :What?  :wonder

BANGKOK - L'hôtel de ville a déclaré une nouvelle vague de répression : cette fois, sur les marchés non enregistrés.

La déclaration de guerre du gouverneur Aswin Kwanmuang est survenue après que des résidents de l'est de Bangkok ont endommagé le pickup d'une cliente la semaine dernière. L'incident est devenu une sensation nationale, et ce matin certains vendeurs ont été vus en train de démonter leurs étals à la veille de l'ultimatum d'Aswin.

Mais alors que tout le monde connaît maintenant ces marchés médiatisés, les responsables municipaux ont dit qu'ils ne savaient pas où se trouvaient les autres marchés illégaux ni combien il y en avait.

Le principal responsable de la santé de Bangkok, dont le département est chargé d'inspecter les marchés de frais, a déclaré que chaque bureau de district, ou khet, tient ses propres registres des marchés légaux et illégaux dans leur juridiction. Il n'y a pas de base de données centrale.

Aswin, qui a été nommé par la junte au poste le plus élevé en 2016, a déclaré aux journalistes en fin de semaine dernière que la moitié des quelque 1000 marchés de Bangkok sont illégaux. Il a dit que le nombre était une estimation et a donné aux 50 districts seulement sept jours pour déterminer le nombre exact.

Même le responsable des règlements d'urbanisme n'a aucune idée.

"Ce que le gouverneur a dit était une information dont il a entendu parler. Ce n'est pas 100% fiable. Il faut vérifier ", a déclaré Sakchai Boonma, directeur du département de l'urbanisme.

Les responsables du bureau de district ont déclaré vendredi qu'ils avaient déjà commencé à travailler pour comprendre l'ampleur du problème.

"Nous n'avons pas encore d'informations. Nous sommes sur le point de convoquer une réunion pour une inspection ", a déclaré le directeur du bureau du district de Chatuchak, Pokkrong Polamuang.

Pokkrong a déclaré que les inspections sont effectuées régulièrement, mais a refusé de préciser ce que cela signifiait.

Le directeur du bureau du district de Thawi Watthana, Samornrat Attanit, a donné un chiffre précis: Il y a dix bâtiments de marché correctement enregistrés dans son quartier, dont l'un n'a pas de permis. Samornrat a déclaré que les propriétaires de bâtiments sont en train de déposer des demandes d'autorisation.

Il y a aussi quatre ou cinq «marchés quotidiens» qui apparaissent certains jours dans les rues, mais les fonctionnaires du district ne les poursuivent pas parce qu'ils n'occupent pas une structure permanente, a-t-elle dit.

"nous ne pouvons pas leur donner de permis puisqu'ils ne sont pas abrités dans des bâtiments", a déclaré Samornrat. "Ils vendent des choses comme des légumes et de la nourriture dans les zones résidentielles. Mais ils ne sont pas une nuisance publique. "

Le gouverneur Aswin s'est engagé à fermer les marchés illégaux du quartier des "tantes" d'ici mardi. Les marchés sont restés ouverts pendant le week-ends, mais ce lundi matin des vendeurs ont été vus en train de plier bagages et de quitter les bâtiments.

Sakchai, le responsable de l'urbanisme, a déclaré que les bâtiments commerciaux non enregistrés sont "très communs" à Bangkok, avec un laxisme variable dans chaque khet. Il a raconté une expérience personnelle : il allait inspecter ce qui était classé comme une zone résidentielle et a découvert une grande usine fonctionnant sans permis.

"Chaque bâtiment à Bangkok nécessite un permis ... mais après avoir obtenu les permis, certaines personnes ont transformé leurs bâtiments en quelque chose d'autre", a déclaré Sakchai.

Le problème est peut-être plus grave dans le district de Lat Krabang, où des structures enregistrées comme maisons ont été transformées en dortoirs, hôtels et même dépôts logistiques après l'ouverture de l'aéroport de Suvarnabhumi à proximité, a précisé M. Sakchai.

Alors, comment les gens peuvent-ils savoir que le marché qu'ils fréquentent est illégal? L'urbaniste a dit que c'était presque impossible.

"Il n'y a aucun moyen de savoir, sauf à trouver leur bureau, y aller et demander à voir un permis ", a déclaré Sakchai. "Pour les gens ordinaires, c'est très difficile."
 


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026716-bangkok-city-hall-declares-war-on-illegal-markets-–-doesn’t-know-where-they-are/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #383 le: février 27, 2018, 02:14:36 pm »

Citer
         

"Fermons tous les marchés illégaux" mais personne ne sait où ils sont..."         


Amazing Thaïlande .....  :huhu
IP archivée
@+ Malco

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #384 le: mars 02, 2018, 02:20:08 am »



Il reste encore quelques SDF à Bangkok et ils / elles se prostituent pour vivre de 8 à 83 ans !!!  :hang


Le côté miteux de Bangkok - où le sexe avec une personne de 83 ans ou un jeune garçon est possible pour 300 baht !

Thai Rath a parlé d'un côté miteux du commerce sexuel qui existe de plus en plus (de moins en moins ?) dans les rues de la capitale.

S'adressant à un expert des sans-abri, les journalistes ont indiqué que dans certains quartiers, 60% des prostituées dans la rue étaient «âgées». Les enfants étaient également disponibles pour quelques centaines de bahts.

Beaucoup de sans-abri de Bangkok offrent des services sexuels pour tous les gouts - comme ceux qui veulent avoir des relations sexuelles avec des femmes enceintes et des personnes mentalement déficientes.

Thai Rath a interrogé Atchara Sorawaree d'une agence de protection pour les sans-abri qui a fourni des statistiques surprenantes.

Elle a indiqué que le nombre de sans-abri à Bangkok enregistré en 2017 était de 3 630 personnes composées de 2 203 hommes et 1 427 femmes.

C'est extrêmement peu comparé aux statistiques de pays plus riches comme les USA ou l'Angleterre. Ce nombre est exactement le même que celui de Paris

Il s'agit d'une augmentation de 175 par rapport à 2016, les autorités estimant que les facteurs économiques sont à blâmer.

Les gens dans les rues sont classés ainsi : les vagabonds permanents, les sans-abris temporaires, les alcooliques et les malades mentaux entre autres.

Il y a même 20 étrangers enregistrés (on imagine des occidentaux et non des Birmans).

Parmi les zones fréquentées par les SDF figurent Phra Nakorn avec 624, Ban Seu 304, Chatujak 252 et Pathumwan avec 220.

Beaucoup de gens sont dans la rue depuis des dizaines d'années - certains y vivent puis y meurent.

Beaucoup ont été abandonnés lorsqu'ils étaient enfants et ont fini dans la rue (malgré les nombreuses et excellentes campagnes des services sociaux), a déclaré Atchara, qui a ensuite décrit une situation alarmante dans la zone du centre-ville de Rattanakosin où les SDF se prostituent.

Elle a dit qu'il y a 800 - 1000 personnes qui vendent des rapports sexuels dans le quartier et 60% sont classées comme âgées. Elle distribue des préservatifs et les connait bien.

La femme la plus âgée a 83 ans et vend encore son corps. La plus jeune fille a 12 ans.

L'homme le plus âgé se vend à 46 ans et le plus jeune n'a que 8 ans. Ils demandent de 300 à 1000 baht par prestation, a-t-elle dit.

Certaines des prostitués ne sont pas des SDF mais de femmes de militaires recevant 30 000 bahts par mois de leurs maris. Elles le font car elles se sentent abandonnées.

Tandis que d'autres prostituées étaient même des fonctionnaires de province venant vendre leur corps à Bangkok pour tenter d'obtenir de l'argent pour payer une dette liée à leur carte de crédit pouvant aller jusqu'à 2 millions de baht.

Les clients peuvent espérer des expériences sexuelles bizarres comme avoir des relations sexuelles avec des femmes enceintes ou des femmes ou hommes malades mentaux ou malades d'une autre manière.

Atchara a déclaré qu'il était temps que les autorités reconnaissent la situation et mettent en place un zonage pour encadrer la prostitution afin de protéger ceux qui se livrent à de telles activités.

Elle a décrit une situation où beaucoup de sans-abri sans parents ou amis mourraient simplement dans les rues de Bangkok et étaient nettoyés comme des ordures. Idem partout dans le monde.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1027175-bangkoks-seedy-side-where-sex-with-an-83-year-old-and-a-young-boy-is-available-on-the-street-for-300-baht/

 
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #385 le: mars 08, 2018, 03:50:18 am »


BANGKOK - Ladprao    :o ???
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #386 le: mars 25, 2018, 08:08:28 am »


Est-ce qu'on peut laisser la clim ?... C'est ça qui consomme le plus... :hang


Ce soir à 20:30, Bangkok éteint la lumière

Les Thaïlandais sont invités à se joindre aux autres 7 000 villes de 178 pays à travers le monde pour éteindre les lumières pendant une heure ce samedi afin de marquer l'Heure de la Terre 2018, le plus grand événement environnemental mondial attirant l'attention sur le réchauffement climatique.
 
La participation à l'événement d'une heure qui se déroule de 20h30 à 21h30 est considérée comme un exercice de sensibilisation au changement climatique et à la nécessité de protéger l'environnement.

L'administration métropolitaine de Bangkok a récemment annoncé qu'elle éteindrait les lumières de 6 monuments emblématiques: le temple du Bouddha d'émeraude, le Grand Palais, le temple de Dawn, le Giant Swing, le pont Rama 8 et le Golden Mound.

Tous les bâtiments gouvernementaux sont invités à se joindre au secteur privé, aux collectivités et aux particuliers pour participer à l'événement.

Cette année marquera la 11ème année de participation de Bangkok.

On estime que la capitale pourrait économiser jusqu'à 1 953 mégawatts d'électricité, ce qui équivaut à réduire de 1 016 tonnes les émissions de CO2 dans l'environnement, ce qui représente une économie de 7 680 000 thb.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1030383-bangkok-to-join-“earth-hour-2018”-this-saturday/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #387 le: mars 31, 2018, 11:08:56 pm »



Le Sirocco & Sky Bar à Bangkok ! 8)


Situé au 63ème étage de la State Tower, à l'angle de la Silom Road, le Sirocco & Sky Bar est sans doute l'endroit le plus apprécié de ceux qui veulent graver dans leur mémoire le plus beau panorama nocturne de la capitale thaïlandaise.. !


IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #388 le: avril 28, 2018, 07:47:13 am »


Le soleil est à son zénith ce midi, à Bangkok !

Les Bangkokiens seront en mesure de voir le soleil à sa position la plus élevée - 90 degrés au-dessus de leurs têtes où les ombres seront minimum - à 12h16 le 27 avril, ce jour !, a déclaré un haut fonctionnaire du ministère de la Science et de la technologie (NARIT).

Cette date, cependant pourrait ne pas être le jour le plus chaud de l'année, en raison de divers facteurs, a déclaré le fonctionnaire.

Le soleil a été au zénith sur la Thaïlande depuis le 4 avril, a déclaré Supareuk Kareuhanont, du service académique astronomique NARIT. Ce phénomène a été observé dans le district de Betong à 12h18 le 4 avril. Le soleil continue de monter graduellement jusqu'à ce qu'il puisse être observé à l'extrémité nord du pays dans le district Mae Sai de Chiang Rai à 12h17 le 22 mai.

Lorsque le soleil est au zénith, la zone affectée reçoit le pic d'énergie solaire. Mais cela ne signifie pas nécessairement que la température sera la plus élevée, a déclaré Supareuk. D'autres facteurs, notamment la pluie, les nuages, l'influence de la mousson et l'accumulation de chaleur dans l'atmosphère, pourraient affecter l'intensité.

Les pays de la zone tropicale de l'Asie du Sud-Est, y compris la Thaïlande, voient le soleil au plus près du zénith deux jours par an au maximum.

Le soleil ne sera plus à son zénith à Bangkok avant le 16 août à 12h22.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035546-see-the-sun-at-its-bangkok-overhead-zenith-april-27-at-1216pm/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #389 le: mai 14, 2018, 05:13:39 pm »


La municipalité veut récupérer le Centre Culturel de Siam pour en faire un "espace de travail pour étudiants" !   :What? :hang


Le directeur du plus grand centre culturel du centre-ville vient de révéler que la municipalité désire le reprendre pour le transformer en espace de travail – ce qui serait de bien mauvais augures et un énorme retour en arrière dans une ville où l'art et la culture populaires et novateurs ne sont bien venus.

Le lendemain, le gouverneur de Bangkok a avoué vouloir prendre le contrôle du centre et en faire un espace de travail, le directeur rétorquant que l’avenir du centre, qui a maintenant dix ans, serait dès lors une véritable catastrophe.

« Le BACC est l’orgueil des habitants de Bangkok et des Thaïs. Il est étrange de voir que l'on vient perturber une institution qui marchait si bien depuis si longtemps. Je suppose que c’est un lieu où n’importe quoi peut arriver. Ni le gouverneur ni ses gens ne sont élus pour ce mandat. »

Mais le gouverneur de Bangkok a précisé que son administration voulait mettre la main sur l’administration du centre afin d’en faire un espace de travail pour les étudiants qui y feraient leurs devoirs et s’y adonneraient à la lecture.

« L’administration actuelle est pleine d’inconvénients, notamment par manque de tables et de chaises. Chaque année la ville vient en aide au BACC pour 40 millions de bahts (ce qui est très peu). Si nous administrons nous-mêmes ces sommes, nous devrions développer le centre dans le bon sens. »

Ce gouverneur a été installé au pouvoir par la junte à la suite du scandale du gouverneur précédent élu et convaincu de corruption.

Le ministre de la culture et du tourisme pourrait tenter de gérer le centre en augmentant le nombre des commerces afin de faire affluer des revenus, mais cela dénaturerait la vocation du Centre. Les autorités de l’Hôtel de ville se réuniront mardi prochain pour en discuter.

Le directeur du centre avoue que les administrateurs ne l’ont pas encore contacté, n’ayant appris leur projet que par les médias. Il sait que la ville a déjà planifié l’achat de 2 000 tables et chaises pour transformer le centre en salle d’études.

« Ils montrent ainsi qu’ils voient le centre d’une façon toute différente. Il s’agit d’un centre d’art et de culture, pas une salle d’études relevant du secteur privé. C’est bien le seul endroit de Bangkok où vous pouvez assister à des séminaires et des concerts, voir des expositions et vous asseoir gratuitement dans le même édifice. Si le projet s’avère exact, les étages des expositions du septième au neuvième étage seront occupés par des tables et des chaises. Le centre n’a pas été construit pour ça . »

Le centre a déjà été le lieu d’expositions provocantes, du type qui ne convient pas aux coulisses du pouvoir. Depuis le coup d'état de 2014, ses alentours ont été des lieux de ralliement des forces pro-démocratiques.

Quant aux 40 millions de la ville que le gouverneur prétend avoir donnés au centre, le directeur prétend à son tour que ces chiffres sont inexacts, certaines années ayant vu des montants importants offerts par la ville, d’autre années n’ayant rien reçu.

 Les sommes les plus importantes reçues pour la gérance du centre, entre 75 et 90 millions par année, ont été données par des bienfaiteurs ou des mécènes. « Certaines années, nous faisons des profits que nous mettons en réserve. Autrement, nous ne pourrions pas survivre. »

Il a aussi révélé que le contrat d’utilisation du terrain signé en 2011 n’expire pas avant 2021.

Le monde des arts a exprimé sa consternation à l’annonce de cette nouvelle. On trouvera des discussions sur le sujet à #YourBACC et à <change.org> pour signer une pétition s’opposant au projet.

 D'ailleurs, on apprend que les artistes demandent à Prayut de limoger le gouverneur de Bangkok.


http://www.khaosodenglish.com/news/bangkok/2018/05/12/the-city-actually-wants-to-turn-bacc-into-a-coworking-space/

Ce centre culturel est situé en plein quartier de malls, de luxe (les Siam et Paragon) et populaires (MBK). Sa création avait été un acte courageux de la part des pouvoirs publics contre les puissances de l'argent. Le m², à cet endroit, vaut des millions.

IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #390 le: mai 28, 2018, 09:14:39 am »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Grand projet à Bangkok : travaux de la gare centrale...


C'est sans doute le projet le plus important en cours de construction en Thaïlande, et peu d'articles lui sont consacré.

Les travaux de la gare centrale de Bang Sue d'environ 30 milliards de bahts, qui remplacera celle de Hua Lamphong, sont achevés à moitié.

Desservie par la Red Line en cours de construction, la méga station d'une superfice de plus de 240 000 m², située à proximité de carrefour de Bang Sue sur la Thoet Damri Road, sera le hub de tout le trafic ferroviaire de la capitale, notamment celui des futurs TGV, notamment celui du "Eastern Economic Corridor" qui reliera les trois aéroports internationaux proches de Bangkok, celui actuellement à l'étude en direction de Chiang Mai, et celui confié aux Chinois jusqu'à Nong Khai, à la frontière avec le Laos.

La correspondance entre les TGV et la Red Line a été optimisée.

La gare centrale de Bang Sue comprendra quatre niveaux, dont trois construit en surface et un sous-sol sera réservé au parking de 1.624 places. Cela sera la plus grande gare d'Asie du Sud-Est.

Le premier étage, climatisé, sera le hall d'accès. Le deuxième étage comprendra douze voies, huit destinées au grandes lignes, et quatre à celles de banlieue et de la Red Line. Le troisième étage sera réservé aux TGV.

La "Japan International Cooperation Agency (Jica)", qui devrait logiquement financer pour une large part, construire et exploiter les TGV du "Eastern Economic Corridor" et de Chiang Mai, est chargée du plan d'aménagement des terrains qui entourent la future gare.

On sait que l'entreprise nippone pressentie pour prendre en charge l'ensemble du projet exige des garanties financières sous forme de lotissements situés aux abords de toutes les gares des deux lignes concernées.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #391 le: mai 29, 2018, 08:29:25 pm »


Les serpents expulsés, les chats paresseux, Bangkok est donc envahi de rats !

La politique consistant à capturer des serpents dans les zones résidentielles de Bangkok et à les déplacer vers la campagne est responsable de l'explosion de la population de rats.

Quelque 5 500 pythons ont été expulsés hors de Bangkok depuis le début de l'année dernière et un expert en environnement a dit que cela signifiait qu'il y avait au moins un million de rats qui courraient dans la capitale (ce qui ne serait pas tant que cela).

Il y a aussi de la nourriture en abondance et on reproche aussi aux chats de ne prendre trop de RTT.

Thai Rath (ça ne s'invente pas) a enquêté sur les rats et a rapporté que l'année dernière, 4 519 pythons et quelques autres serpents ont été récupérés à Bangkok.

Le district de Yanawa dans le sud-est de la ville en comptait le plus avec 786 suivis de Hua Mark avec 627 et Bang Khun Thian 608.

Au cours des quatre premiers mois de l'année 2018, 881 pythons et 18 varans ont été attrapés, pour être exfiltrés.

L'expert en environnement Suphasorn Pathumratanathan a déclaré que depuis le début de l'année 2017, environ 5 500 prédateurs de rats avaient été déplacés hors de la ville.

On pouvait s'attendre à ce qu'ils mangent 600 000 rats pendant cette période. Il n'est donc pas étonnant que la population de rongeurs de la ville soit maintenant au moins d'un million.

Les chats sont trop choyés ces jours-ci et ne font la grève du rat.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1039640-bangkok-overrun-by-a-million-rats-lack-of-snakes-and-lazy-cats-to-blame/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #392 le: juin 02, 2018, 01:34:31 pm »


Un bel exemple de manque de réflexion de la part des autorités thaïlandaise... Lorsque tu casses un maillon de la chaîne alimentaire (à fortiori le prédateur du haut de la chaîne), tout se dérégle et les animaux n'ayant plus de prédateur commencent à pulluler !
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #393 le: juin 06, 2018, 03:42:59 pm »


Un bel exemple de manque de réflexion de la part des autorités thaïlandaise... Lorsque tu casses un maillon de la chaîne alimentaire (à fortiori le prédateur du haut de la chaîne), tout se dérégle et les animaux n'ayant plus de prédateur commencent à pulluler !



bien sûr, tous les animaux ont un rôle à jouer, indéniable...  :)


SAUF UN, dont je n'ai pas encore trouvé son rôle dans la chaîne alimentaire mise à part me piquer... LE MOUSTIQUE  :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #394 le: juin 19, 2018, 01:02:39 am »


La plage de Bangsaen Nnoyée par les déchets !   :What?  :hang

Non loin de Pattaya, la plage de Bangsaen, dans la province de Chonburi, s’adresse principalement aux touristes domestiques est devenue une poubelle à ciel ouvert, le maire de la région a publié hier des photos de la plage jonchée de déchets, rapporte le site coconuts.co/bangkok .

Narongchai Khunpleum, maire du district de Saensuk a écrit qu’il n’était pas inhabituel que les ordures se retrouvent à terre, mais le problème s’aggrave considérablement pendant la saison des pluies.

« Je pense que seulement 15 à 20% des visiteurs de Bangsaen ont la conscience de préserver l’environnement, à en juger par le comportement communément observé », a-t-il déclaré.

La mauvaise gestion des déchets doit être résolue au niveau national car la Thaïlande (le 20ème pays le plus peuplé du monde) est le sixième contributeur de déchets mondial de l’océan, selon Greenpeace.

IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #395 le: août 01, 2018, 11:28:15 pm »



La nouvelle "gare routière" des minibus de Chatuchak ouvre aujourd'hui !


Les fonctionnaires des transports de Thaïlande ont salué le nouveau "dépôt" de minibus à Chatuchak comme promettant une expérience moderne et conviviale.


Ils espèrent que la mauvaise réputation des minibus sera vite oubliée.

À partir de minuit, la nuit dernière, toutes les opérations des minibus ont été transférées de la gare routière Mor Chit 2 à la nouvelle «Minibus Station (Chatuchak)».

La nouvelle "gare routière" se trouve sous la voie express de Srichai.

Elle sera opérationnelle de 3h à 22h chaque jour.


Thaivisa note que les autorités thaïlandaises se sont efforcées d'améliorer les opérations des minibus. La gare routière est neuve et les véhicules sont mieux contrôlés avec des appareils tels que le GPS.

Beaucoup avaient peur des minibus à la suite de rapports concernant la conduite dangereuse des chauffeurs et de plusieurs accidents graves impliquant ces véhicules.

L'ouverture du nouveau dépôt est une bonne nouvelle, surtout après des articles négatifs publiés lorsqu'une descente de police au Monument de la Victoire d'où partaient les minibus dans le passé, avait permis de saisir des douzaines d'armes illégales dans les minibus (armes à feu et machettes).

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1050863-state-of-the-art-minivan-station-in-bangkok-opens-for-business-today/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #396 le: août 11, 2018, 09:23:01 pm »



Bras de fer à Khaosan !


Compromis entre les marchands de rue et la municipalité.

Les premiers pourront installer leurs stands sur le trottoir de 16h à minuit. Ils obtiennent gain de cause sur le lieu et le principe mais doivent réduire un peu les heures d'ouverture.
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #397 le: août 16, 2018, 04:12:15 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


La circulation à Bangkok : un enfer... :hang


Le général Prayut a ordonné à la police de prendre des mesures drastiques pour réduire les embouteillages à Bangkok. Il préconise d'utiliser des technologies qui permettent de contrôler et gérer la circulation, en particulier pendant les heures de pointe.

Il s'est exprimé lors d'une visite à la "Traffic Police Division’" en demandant à tous les postes de police de la capitale de suivre les instructions du centre de contrôle intégré de la circulation.

Il souhaite le recours aux technologies qui permettent d'évaluer la situation de manière plus précise que celle qui consiste à observer les écrans de contrôle, et la collaboration de chercheurs universitaires pour optimiser la gestion des données.

Il a menacé de prendre des sanctions disciplinaires à l'encontre des postes de police "négligents" si les embouteillages ne sont pas en diminution dans les trois mois.

Toutes les administrations concernées (Metropolitan Police, Expressway and Rapid Transit Authority, State Railway of Thailand et Bangkok Mass Transit Authority notamment) doivent participer à l'effort demandé.

Le général Prayut a demandé au général Chaktip Chaijinda, chef de la police nationale, de réduire le nombre de déplacements des membres du gouvernement qui perturbent trop souvent la circulation.

Le Premier ministre et son entourage sont montés à bord du Skytrain à la station du National Stadium à Bang Wa. C'était son premier voyage dans un train de banlieue depuis 10 ans.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #398 le: août 21, 2018, 08:50:34 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bail du JJ Green Market non renouvelé...


Le général Achin Kwan Muang, gouverneur de Bangkok, a annoncé le non renouvellement du bail du JJ Green Market géré par la société V-Multimedia Co., Ltd, situé non loin du célèbre marché de Chatuchak (Week-end Market).

Les terrains seront récupérés par la Queen Sirikit Park.

Ils permettront de réunir le Chatuchak Park d'une superficie de 155 rai, le Queen Sirikit Park qui couvre 196 rai, et Wachirabenchatat Park (State Railway Public Park - Suan Rod Fai Park) qui s'étend sur 375 rai, en un seul espace unique - baptisé Suan Chatuchak Park, ou Utthayan Suan Chatuchak - d'une superficie totale de 727 rai, le plus grand de Bangkok.

La fin des travaux d'aménagement est prévue à l'horizon de 2020.

Le projet a été initié en 2001 par le "Office of His Majesty's Principal Private Secretary (OMPPS)".
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
« Réponse #399 le: septembre 03, 2018, 06:55:21 pm »


Thaïlande: Bangkok coule et pourrait être en partie submergée d'ici à 2030!!! :hang

La mégapole de plus de dix millions d’habitants « s’affaisse aujourd’hui d’un à deux centimètres par an et risque de subir des inondations très importantes dans un futur proche »…

C’est un véritable scénario catastrophe. Montée du niveau de la mer, érosion du rivage, urbanisation galopante… Bangkok, qui accueille du 4 au 9 septembre la réunion préparatoire de la COP-24, la prochaine conférence de l’ONU sur le climat, s’enfonce inexorablement et pourrait être en partie submergée d’ici à 2030.

Construite sur des terres marécageuses à 1,5 mètre au-dessus du niveau de la mer, la mégapole de plus de dix millions d’habitants « s’affaisse aujourd’hui d’un à deux centimètres par an et risque de subir des inondations très importantes dans un futur proche », relève Tara Buakamsri, directeur de Greenpeace Thaïlande.

« Près de 40 % de la ville pourrait être inondés »
Lors des grandes inondations de 2011, plus d’un cinquième de la ville avait été submergé. Les zones périphériques avaient été particulièrement touchées, tandis que le quartier des affaires avait été épargné grâce à des digues dressées à la hâte.

Un scénario qui est amené à se reproduire de plus en plus fréquemment. « Près de 40 % » de la ville pourrait être inondés dès 2030, selon des prévisions de la Banque mondiale, qui classe la mégapole comme l’une des plus menacées d’Asie, avec Jakarta.

Victime de son développement frénétique

Bangkok, « ville obèse sur un squelette d’enfant » selon l’expression du géologue Thanawat Jarupongsakul, est d’abord victime de son développement frénétique : le poids des gratte-ciel, qui ne cessent de grimper dans la cité en perpétuelle transformation, contribue à son engloutissement progressif.

Et « les nombreux canaux qui traversaient la capitale, appelée autrefois la Venise de l’Orient, ont en partie disparu, recouverts par l’important réseau routier. Ils constituaient pourtant un bon système de drainage naturel », relève Suppakorn Chinvanno, expert sur le climat à l’Université Chulalongkorn de Bangkok.

vidéo en suivant le lien

https://www.20minutes.fr/planete/2329391-20180902-video-thailande-bangkok-coule-pourrait-etre-partie-submergee-2030
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)